Porte de garage : type d'ouverture et passage piéton portegaragebasculante.net ™

En matière de portes de garage, le choix entre les différents modèles est large. Chacun présente des avantages et des inconvénients. La porte de garage à la française n’est pas très chère mais réclame de la place à l’extérieur pour être manipulée. La porte pliante se compose de panneaux qui se replient sur eux-mêmes ; avantageuse en place, elle est délicate à automatiser. La porte basculante consiste en un panneau unique.

porte de garage automatique

Deux systèmes sont proposés pour la porte basculante : à bras d’équilibrage et à contrepoids. La porte de garage sectionnelle fonctionne avec des panneaux amovibles. Ceux-ci viennent se placer en hauteur ou le long d'une paroi. Ce modèle est plus cher qu'une porte en accordéon. Finalement, la porte à enroulement se compose de lames agrafées entre elles.

Elle vous permet un gain de place mais n'autorise pas de porte piéton. Du reste, le passage piéton est l'un des facteurs à prendre en considération dans votre choix.

Quatre matières pour la porte de garage



Principalement quatre matériaux composent les portes de garage : bois, alu, plastique et acier. Celles en aluminium sont certainement les plus résistantes, cependant que le plastique est le plus léger et le moins onéreux. Dernière solution, le sapin est à la fois esthétique et isolant.

Les acheteurs voulant bénéficier d'une bonne isolation avec une porte de garage en aluminium opteront pour une porte double paroi. Quant à l’entretien, il est presque négligeable sur une porte en plastique ou en métal, mais incontournable pour les matières naturelles.

Pose d'une porte de garage : bricoleur ou professionnel ?



Les portes de garage battantes peuvent être posées par un bricoleur expérimenté. D’autres systèmes d'ouverture exigent clairement un professionnel, c’est le cas des portes basculantes. D'une manière générale, faire appel à un pro reste intéressant : savoir-faire, engagement, TVA à 7% sur le matériel comme les travaux...

Une porte de garage coûte entre 300 et 4000€. Cela dépend des dimensions, du modèle et de la matière utilisée. Les portes battantes s'adaptent aux petits budgets, a contrario les portes sectionnelles latérales se révèlent être les plus chères. Une porte basculante en sapin vaut quelques centaines d'euros, le coût peut atteindre 3 000€ pour une porte similaire en bois exotique. Les fourchettes de tarifs sont donc très vastes, en conséquence il est primordial de déterminer ses envies et son budget.

On peut toujours installer une motorisation sur une porte de garage, même si elle est déjà posée. A chaîne, à crémaillère, à bras… Il en existe plusieurs types, mais attention, chaque motorisation ne s’accorde pas avec toutes les portes. Par exemple, une porte à enroulement accueille un moteur tubulaire et finalement la porte basculante s'équipe avec un moteur à chaîne. Hors installation, une motorisation vaut entre 150 et 800€, offrant quoiqu'il en soit bien-être aux utilisateurs et longévité à la porte de garage. La porte du garage joue un grand rôle dans le confort thermique d'une habitation.

Si les matériaux naturels ont des propriétés isolantes, on peut aussi faire barrage aux pertes de chaleur d’une porte en acier et donc réduire sa facture de chauffage. Un tel modèle peut par exemple être couvert d’un isolant en laine animale comme en mousse. Les enseignes de bricolage vendent des kits d’isolation à moins de 70€ et les rails peuvent être isolés avec des joints en caoutchouc. Particulièrement si vous restaurer une vieille demeure d'une maison ancienne, l'ouverture du garage ne s'adapte parfois pas aux dimensions en vente. Si l'écart est minime, il est possible de poser un équipement d'usine mais sinon il vous faudra une porte unique.

Elle sera idéale et garantira de ce fait une meilleure isolation. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre des mesures les plus précises possibles et de préférer un spécialiste certifié.